Quelles conditions rassembler pour être primo-accédant?

Quelles conditions rassembler pour être primo-accédant?

PRATIQUE – Être primo-accédant est un statut particulier qui permet de profiter de plusieurs avantages lors d’un achat immobilier. Il s’accompagne de certaines conditions d’octroi incontournables.


Acheter un bien immobilier est plus facile lorsqu’on est primo-accédant. En effet, l’État offre des avantages indéniables, notamment en matière de prêts. Le plus important est certainement le PTZ ou Prêt à Taux Zéro, qui facilite l’accès à la propriété sous conditions de ressources (officiellement prolongé jusqu’à la fin de l’année 2022), et son proche parent le prêt conventionné (PC) qui reste indépendant des ressources. Entrent également en compte le PAS (Prêt d’accession sociale) ou le prêt accession d’Action Logement. Des avantages fiscaux viennent renforcer l’intérêt d’être primo-accédant, en fonction des revenus ainsi que de la situation géographique du logement. Il apparaît donc avantageux d’acheter un bien immobilier sous le statut de primo-accédant. Encore faut-il respecter quelques conditions incontournables.

Primo-accédant: un statut lié à la résidence principale

Le statut de primo-accédant concerne uniquement l’achat d’une résidence principale. Inutile d’envisager de multiplier les prêts avantageux pour vous offrir une résidence secondaire sur le littoral pour votre retraite ou vos prochaines vacances: seules les résidences principales entrent en jeu, autrement dit le logement unique où vous vivez durant la majeure partie de l’année, où vous recevez vos factures courantes et dont vous avez déclaré l’adresse aux impôts. Toute personne ou tout foyer ne peut avoir qu’une résidence principale. Il est donc important de sélectionner soigneusement son bien immobilier en tant que primo-accédant afin d’optimiser les avantages offerts par ce statut.

Pour être primo-accédant, il n’est donc pas nécessaire de ne posséder aucun bien immobilier. Il suffit de ne posséder aucune résidence principale. Vous pouvez donc parfaitement prétendre au statut de primo-accédant si vous détenez déjà:

  • des investissements locatifs; 
  • des résidences secondaires; 
  • des terrains; 
  • des garages… 

Il est d’autant plus avantageux d’être primo-accédant que les conditions sont propices à l’achat immobilier: les taux d’intérêt restent bas et le taux d’emprunt a été rehaussé à 35%. Acheter avec un apport personnel reste cependant hautement recommandé, les banques refusant de nombreux prêts aux primo-accédants arrivant sans trésorerie.

Le statut de primo-accédant n’est cependant lié à aucune condition de ressources. Cette dernière intervient seulement au moment de définir l’octroi d’un prêt, lorsque les banques définissent la somme qu’elles sont prêtes à vous accorder.

Peut-on être primo-accédant en couple?

Il est possible d’acheter un bien immobilier en tant que primo-accédant seul, mais aussi en ménage. Il est donc parfaitement permis d’investir dans votre résidence principale en couple. Il est alors essentiel que les deux membres ne soient pas déjà propriétaires d’une résidence principale. Dans ce cas, il ne serait pas possible de bénéficier des avantages du statut en tant que couple. Seul l’un des membres serait bénéficiaire, ce qui impliquerait un montage financier complètement différent pour l’achat ou la construction du logement.

En raison des avantages liés au statut de primo-accédant, mieux vaut que les deux membres du couple ne soient pas propriétaires d’une résidence principale. Puisque la somme empruntée à la banque par un seul membre du couple serait nécessairement plus basse, le montant du PTZ serait de ce fait moins élevé, le taux d’intérêt plus important…

Comment redevenir primo-accédant?

Primo-accédant n’est pas un statut unique dans une vie. En effet, si vous n’êtes plus propriétaire de votre résidence principale depuis au moins deux ans, vous êtes à nouveau considéré comme primo-accédant. Par conséquent, il est possible de profiter des avantages de ce statut, même si vous avez déjà possédé une résidence principale. Vous pouvez donc obtenir les avantages bancaires et fiscaux lors de plusieurs projets immobiliers.

Cette condition d’octroi du statut de primo-accédant peut également intéresser les couples dont l’un des membres possède déjà une résidence principale. Il suffit alors de vendre le bien et de patienter 24 mois avant de retrouver le statut. Vous êtes donc considéré comme primo-accédant dans deux cas:

  • Vous n’avez jamais acheté de résidence principale. 
  • Vous n’êtes plus propriétaire de votre résidence principale depuis au moins deux ans. 

Si vous êtes locataire de votre résidence principale ou logez chez quelqu’un à titre gratuit depuis plus de 24 mois, vous avez donc toutes les chances de pouvoir accéder à ce statut, qui vous permettra d’obtenir divers prêts avantageux auprès des banques. Primo-accédant est en effet un statut à ne pas manquer afin d’optimiser son investissement dans sa résidence principale.

(Par la rédaction de l’agence hREF – Image : fr.freepik.com photo créé par freepik )

Lire l’article suivant …

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *