FAUT-IL INVESTIR DANS L’IMMOBILIER EN FRANCE LORSQU’ON EST EXPATRIÉ?

FAUT-IL INVESTIR DANS L’IMMOBILIER EN FRANCE LORSQU’ON EST EXPATRIÉ?

[AVIS D’EXPERT] Lorsqu’on ne réside pas en France, il est possible d’investir dans son pays de cœur. Les expatriés qui investissent peuvent notamment se tourner vers l’investissement en LMNP (location meublée non professionnelle). Décryptage de notre expert Cédric Brachet, fondateur du site MonLocatif.

L’investissement immobilier quand on est expatrié

Se projeter dans un achat immobilier à l’étranger est parfois difficile. La durée durant laquelle l’expatrié réside dans un pays étranger n’est pas forcément connue à l’avance ou limitée dans le temps. L’investissement immobilier dans un pays étranger comporte également de nombreuses incertitudes: dynamisme des villes, évolution du marché immobilier local, démarches administratives complexes, attractivité, etc.

L’investissement immobilier en France pendant son expatriation peut ainsi être une alternative pour continuer à bâtir son épargne, générer des profits supplémentaires pendant son expatriation mais aussi préparer sa retraite ou même financer une future résidence principale à son retour en France.

LMNP, késaco ?

Le statut de LMNP (pour location meublée non professionnelle) vous permet de devenir propriétaire d’un bien meublé en percevant des revenus locatifs moins imposés. Le LMNP concerne la location de logements meublés dont les revenus générés par la location n’excèdent pas la somme de 23.000€ par an pour le propriétaire ou 50% de ses revenus globaux par an.

>> Téléchargez le guide de l’investissement LMNP de la rédaction de BFM Immo

A savoir: En achetant un bien dans le neuf en résidence service, l’investisseur récupère la TVA qui vient donc en déduction du coût total de son investissement.

L’investissement LMNP est une source de revenus réguliers avec une fiscalité favorable qui permet une bonne rentabilité :

  • Se constituer un patrimoine immobilier, avec ou sans apport personnel
  • Valoriser durablement ce patrimoine, considéré comme porteur et solide
  • Assurer des revenus complémentaires, avec une rentabilité qui peut atteindre 5% par an
  • Préparer sa succession, sa retraite…

Deux types de LMNP : le non géré et le géré

Le LMNP non géré est une location classique qui permet au propriétaire de conserver la liberté de disposer de son bien comme il l’entend, à savoir par exemple le revendre au moment souhaité. Afin d’être éligible au LMNP non géré, l’investisseur doit respecter la liste minimale de meubles prévus par la loi Alur.

Pour le LMNP géré, le bien meublé est situé dans une résidence de services de type ehpad, résidence étudiante, touristique ou d’affaires dont la gestion est déléguée à un gestionnaire professionnel.

Investissement locatif LMNP : Les avantages d’investir en France pour un expatrié

Investir dans l’immobilier français permet d’accéder aux prêts immobiliers des banques françaises, généralement dans les mêmes conditions qu’un Français résidant. Certaines aides sont également accessibles.

Un autre avantage consiste à déléguer la gestion locative à des professionnels du secteur afin de s’affranchir des contraintes de gestion en raison de la distance liée à l’expatriation. Disposer d’un gestionnaire qualifié est un réel plus pour développer votre patrimoine depuis l’étranger car il s’occupera de la gestion des loyers, des tâches administratives et pourra plus facilement s’adapter aux changements de lois et réglementations fiscales et ainsi vous en informer le cas échéant.

Le LMNP non géré peut aussi être un investissement pertinent. En effet, le propriétaire conserve la possibilité de revendre son bien à tout moment ou peut également le récupérer. Il est donc possible de le louer quelques années et d’en bénéficier pour se loger ou héberger un membre de sa famille. De plus, non géré ne signifie pas pour autant devoir gérer soi-même son bien. La gestion peut être confiée à un gestionnaire professionnel et ainsi éviter les fameuses tâches administratives comme l’état des lieux d’entrée ou de sortie, la revue des dossiers des potentiels locataires, les quittances de loyers…

Les avantages fiscaux

Pour les expatriés français, le statut de LMNP présente d’abord des avantages fiscaux selon le régime fiscal choisi:

  • pour le régime micro-BIC, l’investisseur bénéficie d’un abattement de 50% sur ses revenus locatifs,
  • pour le régime réel, l’investisseur peut déduire les charges et les amortissements des frais liés à l’acquisition (immobilier et mobilier) afin de bénéficier de revenus locatifs non imposés.

De plus, en tant que propriétaire bailleur d’un bien en LMNP en résidence service, l’expatrié bénéficie de la récupération de la TVA (à 20%).

Dans ce cadre, la gestion du bien est confiée à un spécialiste pour une durée comprise entre 9 et 12 ans. Le bail commercial qui lie l’investisseur au gestionnaire permet dès lors de bénéficier d’une rente régulière sans avoir à se préoccuper de la gestion du bien.

A la lecture de ces éléments, être expatrié n’exclut donc pas de l’investissement mais devient une véritable opportunité. Cette période peut être mise à profit pour investir dans des placements immobiliers de long terme en France comme la LMNP le permet, et profiter d’une belle rentabilité lors de son retour aux sources.

Par Cédric Brachet, fondateur du site MonLocatif.com

(Source : bfmtv.com – Image : fr.freepik.com photo créé par freepik)

Lire l’article suivant …

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.