Et si le logement se préoccupait vraiment de votre santé?

La crise sanitaire a rappelé aux Français que leur domicile était aussi et avant tout un cocon protecteur.

Ils réalisent désormais dans leur très grande majorité que leur habitation a un  impact sur leur santé, selon un récent sondage.

Du confort, une belle déco, de l’espace, c’est bien, mais quand on n’a pas la santé, cela ne vaut finalement pas grand-chose.

Alors que la crise sanitaire a fait prendre conscience à tous, du temps que l’on pouvait passer entre ses quatre murs et qu’il était important de s’y sentir bien, le promoteur Cogedim a souhaité documenter ce lien entre logement et santé.

Au terme d’un sondage réalisé par Opinionway auprès de 2500 Français, il en résulte que pas moins de 80% d’entre eux affirment que leur logement a un impact majeur sur leur santé, aussi bien physique que mentale et sociale. «Bien avant la superficie, le prix ou la sécurité, l’amélioration de la santé dans le logement est la première raison qui pourrait inciter les Français à déménager, souligne Vincent Ego, directeur général Cogedim. De la même façon, un Français sur deux se dit prêt à payer plus cher pour avoir un logement plus sain.»

Dans le détail: pour 71% des sondés, la qualité du logement a un impact positif sur leur santé physique en général, sur leur sommeil (68%), leur santé respiratoire (67%) et sur leur résistance aux maladies (67%). Ils sont même 77% à estimer que la qualité du logement contribue à leur bien-être général, 68% qu’elle a également des répercussions favorables sur leur niveau de stress. Enfin, 79 des Français estiment que la qualité de leur logement est source d’une meilleure qualité de vie, 69% estimant même qu’elle a un effet positif sur les relations avec les autres.

(Source : Le Figaro https://immobilier.lefigaro.fr/actualites )

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *